Avis sur le film Comencheria

28/01/2017

Sorti le 7 septembre 2016 aux Etats-Unis, Comencheria nous fait revivre les vrais films de western. Les détails importants sont tous présents à commencer par les cowboys, les indiens, les banques à attaquer et surtout les flingues. L'histoire se passe dans les grandes espaces de la Nouvelle Méxique. En plus du profond scénario, les réalisations techniques font la réussite de ce film.

Comencheria : présentation et casting

Réalisé par David Mackenzie, ce thriller américain porte à l'origine le titre Hell or High Water. Ce titre laisse entendre qu'après emprunt, on doit absolument rembourser quoi qu'il en coûte. Taylor Sheridan dans son scénario décrit bien la difficulté rencontré par les habitants du Texas par rapport aux prêts bancaires.

Les rôles principaux sont attribués à Chris Pine le célèbre Sergent Kirk de Star Trek et à Ben Foster prenant un caractère plus nerveux tout au long du film. Ils jouent le rôle de Toby et Tanner, deux frères braqueurs de banque. A leur poursuite, on retrouve Jeff Bridges sous l'image de Marcus un Texas Ranger vétéran qui ne veut pas lâcher l'affaire. Gil Birmingham nommé Alberto, l'accompagne dans son investigation. Katy Mixon, Kevin Rankin, Dale Dickey, Melanie Papalia ainsi qu'Amber Midthunder complètent ce casting assez intéressant.

En tant que directeur de la photographie, Giles Nuttgens privilégie les comédiens sous la lumière naturelle de la Nouvelle Mexique. Dirigé par David Mackenzie, le tournage s'est fait à l'aide de caméras numériques de haute précision pour refléter un effet naturel avec réduction des mises en scène.

Histoire typique des anciens films de western

En résumé, Comancheria raconte l'histoire de deux frères qui viennent de perdre leur mère. Ils veulent rassembler une grosse somme d'argent pour rembourser une banque. Les deux frères Toby et Tanner n'ont que quelques jours pour trouver l'argent sinon la propriété familiale sera perdue. Ils décident alors de braquer des banques bien spécifiques. Leur idée c'est de rembourser la banque par son propre argent. Toby, plus calme et plus intelligent suggère les tactiques et Tanner à fort caractère et expert en armes s'occupe du matériel. Mais leur tâche se complique dès que Marcus le ranger vétéran accompagné d'Alberto se lance à leur trousse.

Comancheria : accent sur le capitalisme sauvage

Le Texas anciennement habité par les indiens puis les Mexicains devient la terre de pétrole. Plusieurs banques s'y implantent et incitent les petits propriétaires aux emprunts. Mais au moment du remboursement les petits fermiers rencontrent souvent des obstacles. Les banques usent par la suite de leur pouvoir pour saisir des propriétés. Souvent, les emprunteurs ne se laissent pas faire. Ils possèdent en toute liberté des armes. Alors ils s'en servent pour faire leur propre loi. David Mackenzie a su avec perfection montrer cette situation qui porte à réfléchir.

Les plans en hauteurs et l'accent sur les panneaux publicitaires représentant des influences de la banque ajoutent du piment à l'histoire.

Pour finir, un bon film western s'accompagne toujours d'une bande-son country. Warren Ellis et Nick Cave ont ainsi composé des country rock pour compléter le type western.

Et si ce film vous a plu, tenter celui-ci du meme réalisateur.